Réflexions sur le stockage dans le Cloud

Club Qostic Réunion n°69

Date :                 17/01/2014

Source :            Pierre-Yves Hébert

Titre :                 Projet de fiche conseil : Réflexions sur le stockage dans le Cloud

 

Item du programme de travail : IT7.1

 

Suite à l’Atelier numérique MdA16 du jeudi 5/12/13, j’ai transcrit mes propres réflexions sur l’utilisation des services de stockage gratuit dans le Cloud outre Google Drive (15 Go gratuits) que nous connaissons tous au moins superficiellement et le iCloud d’Apple sur lequel Jean-Paul Imhof a donné une information jeudi dernier. Sauf erreur l’iCloud n’étant apparemment ouvert qu’aux seuls utilisateurs d’Apple, je n’ai pu le tester mais il en existe d’autres :

  • Adrive                         (50 Go gratuits) serveurs aux USA
  • Amazon Cloud Drive  (5 Go gratuits) serveurs aux USA
  • Box                             (10 Go gratuits) serveurs aux USA
  • Cloudwatt                   (50Go gratuits) serveurs en France
  • Dropbox                     (2Go gratuits) serveurs aux USA et un peu partout
  • hubiC                                 (25Go gratuits) serveurs en France
  • Mega                         (50Go gratuits) serveurs chez les AllBlacks
  • Oodrive                      (5Go gratuits) serveurs en France
  • Shared                        (100Go gratuits) serveurs en France
  • Skydrive                     (5Go gratuits) serveurs aux USA et un peu partout
  • Ubuntu One                (5Go gratuits) serveurs aux USA et un peu partout
  • Wuala                        (5Go gratuits) serveurs en Suisse et en France, qui donne ici quelques informations complémentaires dont un document technique sur le cryptage utilisé : Cryptree

En additionnant tous ces espaces offerts on arrive à près de 300 Go, toutefois la gestion de ces données peut s’avérer compliquée. MultCloud peut dans une certaine mesure faciliter cette gestion en donnant un accès global aux différents comptes détenus dans Amazon Cloud Drive, Box, DropBox, GoogleDrive, SkyDrive ou SugarSync .

Mettre ses infos sur le Cloud, c’est sympa mais il est bon de s’interroger sur la sécurité de ces données :

On trouve sur Internet un certain nombre de critères à vérifier tels que ceux listés ci-après et répartis en différente catégories:

Localisation des serveurs

 

Sécurité
Connexion sécurisée
Stockage sécurisé
Clé privée
Chiffrement SSL pendant le transfert et lors du stockage
Jeton d’authentification à 2 facteurs
Autorisations d’accès
Expiration auto
Verrouillage de fichiers
Statistiques d’accès
Autorisations granulaires

 

Synchronisation et compatibilité
Synchronisation automatique entre le bureau, les applications et l’interface web
Application Windows 8/8.1/RT
Accès mobile
Application officielle Android
Application officielle iOS
Application officielle Windows Phone
Application officielle Symbian
Application officielle Blackberry

 

Stockage
Capacité Totale de Stockage
Prix/an

 

Transfert
Débit en Download
Débit en Upload
Limitation nb de fichiers en upload
Limitation taille maximum fichier (sauf vidéo)
Limitation taille maximum vidéo
Limitation volume mensuel des transferts

 

Partages
Partage par mail
Partage par mail depuis le PC
Partages sécurisés par mot de passe
Suivi des partages
Client Windows
Client Mac OS X
Client Linux

 

Visualisation
Streaming vidéo
Lecture des fichiers audio
Visualisation en ligne des documents
Intégration Office
Modification de documents
Aperçu de fichier enrichi

 

Autres fonctionnalités
Historique et gestion des versions
Gestion de la bande passante/connexion
Lien d’accès direct aux fichiers
Corbeille
Mes favoris – Mode offline
Centre de notifications sur PC
Recherche de dossiers et de fichiers

 

Support
Support online (FAQ)
Support Niveau 2 – Email

 

Est-ce complet et pertinent ?

 

Une première ébauche d’application de ces critères est proposée en annexe pour être soumise comme la liste des critères à la critique des membres de Qostic.

 

 

Articles en relation :

Mots-Clés